Un Psy dans la ville
Unpsydanslaville

image



L’histoire de Bradley Manning, militaire au sein de L’US Army qui divulgua au monde entier des documents prouvant des exactions de l’armée américaine lors de la guerre en Irak, est troublante.
Arrêté, emprisonné, Bradley Manning demande à changer d’identité sexuelle lors de sa détention. Il se heurte à un refus.

Heather Dewey-Hagborg – Chelsea Manning

C’est à la suite de deux tentatives de suicides que sa demande sera finalement acceptée par l’armée. Il devient alors, conformément à sa perception, Chelsea Manning.

La transformation est spectaculaire. Après avoir fait plusieurs années de prison avant d’être graciée par le Président Obama, Chelsea Manning est libre aujourd’hui et briguerait un poste de sénatrice aux prochaines élections américaines.
L’œuvre de l’ artiste américaine Heather Dewey-Hagborg qui reproduit une trentaine de visages possibles de Chelsea Manning produit un sentiment d’inquiétante étrangeté. Cette artiste souhaite alerter sur les failles de la reconstitution d’images provenant d’ADN.

Lire la suite

La chirurgie plastique ou esthétique est thérapeutique lorsqu’elle répond à une demande de réparation de malformations innées ou de déformations accidentelles, invalidantes voire handicapantes. Elle vise alors à réparer un être abîmé, à le soigner : elle est « réparatrice ».

extrait de « Il neige », triptyque, 2013
In Hybrid Body

En revanche, il n’est pas question de soin dans les actes qui visent à modifier de façon irrémédiable le corps. Les demandes d’injections de botox, liposuccion, augmentations mammaires, lipoffilling, rhino plastie, etc. sont en augmentation constante et particulièrement chez les moins de trente ans. De thérapeutique, la chirurgie plastique devient transformatrice. Il n’est pas question de mal-être ou de « complexe » que l’on tenterait, dans un acte illusoire, de lever. Le recours à la chirurgie s’inscrit désormais dans une logique consumériste tout à fait décomplexée : il devient banal de s’acheter une paire de fesses ou de seins comme autant d’options ou d’extensions qui configurent un ordinateur, une voiture ou un robot ménager, de disparaitre comme sujet dans le reflet d’un corps objet.

Lire la suite

Document Scannable le 20 avr. 2016 20_41_51

Il est de bon ton aujourd’hui au collège et au lycée d’ « être populaire » . Cette injonction de popularité a pour conséquences des souffrances majeures pour ceux qui ne le sont pas et une souffrance en creux pour ceux qui le sont. Elle participe de phénomènes de groupe, d’exclusion et de violences à l’égard de ceux qui sont différents.

Mais quoi de neuf alors sous le ciel de l’adolescence ?

La nouveauté réside dans la forme et l’intensité de la recherche d’un Idéal de conformité. Elle amplifie les risques d’exclusion ou de violence vis à vis des « autres », car autour de l’ado « populaire » se trouve un groupe qui tente de s’identifier à cet Idéal de conformité. Nous constatons alors des phénomènes de groupe et de bouc émissaire. Ils se déploient dans la cour de récréation et sur le net. Internet fournit des modes d’emploi pour devenir populaire : être gentil, proche des autres, attentifs, trouver un style vestimentaire original mais pas trop, être soi-même sans peur, faire de bonnes actions, être dans des associations, être bon élève mais pas trop etc…

Lire la suite