Un Psy dans la ville
Unpsydanslaville

Unpsydanslaville

Le blog unpsydanslaville est le projet de deux psychanalystes qui souhaitent partager auprès d’un large public, une dimension actuelle et vivante de la psychanalyse.

En nous saisissant d’interrogations soulevées par les évolutions du monde contemporain, au travers de faits sociaux, culturels, politiques… et en prenant appui sur nos corpus et nos pratiques, nous publions des textes qui se veulent le reflet de ce processus d’écoute spécifique à la psychanalyse. 


C’est l’été

Chères lectrices, chers lecteurs, unpsydanslaville fait une pause estivale.

C’est l’occasion de vous renouveler nos remerciements pour votre fidèle lecture. Les échos que vous faites à nos articles nous encouragent à poursuivre le projet d’écriture de la psychanalyse que constitue ce blog.

Vous avez sans doute constaté que nous avions procédé à une refonte complète du site. Celui-ci avait en effet perdu tous ses référencements sur l’incontournable moteur de recherche que nous ne nommerons pas. Nous ne sommes pas allées jusqu’à imaginer que le caractère subversif de la psychanalyse avait engendré son inscription sur liste noire. Il parait que quelques défauts d’architecture et phénomènes de redondance aient été considérés par cet incontournable moteur de recherche comme des manoeuvres pour le tromper. Et il nous a banni de ses bonnes pages !

Tout est arrangé, unpsydanslaville possède désormais une nouvelle architecture qui a les faveurs de l’incontournable moteur de recherche que nous ne nommons pas.

Alors n’hésitez pas, vous qui en appréciez la lecture, à partager cette adresse auprès de votre entourage.

Nous vous souhaitons un bel été.

 

Lire la suite

Questions sur le féminin

« Le féminin toujours en question » écrivions-nous il y a quelques semaines. Le féminin questionné fait le sujet d’une pièce de théâtre[1], écrite en 1870 par Villiers de l’Isle Adam, et jouée ce printemps sur une scène parisienne.Questions sur le féminin

Elisabeth, jeune femme bourgeoise, assiste efficacement son mari dans la gestion de ses affaires et de sa fortune, manifestement plus intelligente et douée que lui. Un soir, après avoir mis de l’ordre dans les comptes, elle lui annonce qu’elle s’en va. Elle veut vivre autrement, elle veut avoir du temps pour rêver, pour contempler, et sans doute aussi pour penser. Ainsi par sa révolte contre l’ordre bourgeois, masculin, capitaliste et consumériste, elle ouvre l’espace de l’intime, de l’idéal, du combat pour vivre par soi-même, exister comme sujet.

Cette héroïne n’est pas sans rappeler quelques autres,

Lire la suite

Renoncement

De l’attitude vertueuse qui consiste à sacrifier des satisfactions personnelles en vue d’une plus grande perfection à l’attitude mortifère qui consiste à sacrifier ce à quoi l’ont tient ou à ne plus le défendre, le renoncement a des ressorts contraires.

En psychanalyse, Freud fait de la civilisation le fait d’un renoncement aux pulsions agressives en échange d’une protection donnée par la société, le collectif. Quand la protection, pour certains, semble ne plus exister suffisamment, la tentation est grande de ne plus y renoncer. Nous le constatons au travers d’une violence qui se dit, se met en acte. Si la société n’est plus organisée pour permettre à tous de vivre dans un sentiment de sécurité suffisant les pulsions se déchaînent. Il est difficile de supporter de vivre avec ou près d’autres humains dont on est éloigné pour des raisons culturelles, cultuelles.

Lire la suite

INSCRIVEZ-VOUS POUR RECEVOIR NOS NOUVELLES PUBLICATIONS

Avis aux lecteurs

Par éthique, nous ne répondrons pas, par le biais de ce blog, aux questions touchant à des problématiques personnelles.