Un Psy dans la ville
Unpsydanslaville

Croire au Père Noël ?

Qui ne se souvient pas de cette impatience le matin du 25 décembre avant de découvrir les cadeaux sous le sapin que le Père Noël a déposé en passant par la cheminée ? Même s’il n’y a pas de cheminée..

Croire au Père Noël

Mais qui ne se souvient pas du moment où la réalité prend le pas sur l’illusion et de cette déception immense qu’il faut cacher parce qu’on est un grand ? La vérité s’impose un jour : Le Père Noël n’existe pas. C’est sans doute l’une des premières déceptions de la vie d’un enfant et qui en préfigure d’autres.
Comment ça le Père Noël n’existe pas ? Ce gros bonhomme en costume rouge qui ré-apparaît régulièrement à Noël, que l’on a pourtant rencontré plusieurs fois en des endroits différents et que l’on peut voir en même temps à la télé ! Le Père Noël, cet être qui connaît nos désirs sans avoir besoin de les lui dire ! A condition bien sûr d’avoir été sage, condition qui n’est pas insurmontable. Puis, curieusement, on n’y pense pas du tout le reste de l’année… en été, au printemps, le Père Noël a disparu des pensées…Un jour, en un instant, ce que l’enfant avait déjà perçu, et qu’il avait refusé de toute son énergie, devient une évidence qui ne pourra plus être démentie : le Père Noël n’existe pas et n’a jamais existé !

Le monde de l’enfance s’enfuit… les désirs ne se réalisent pas uniquement parce qu’on a été sage. La croyance en l’existence d’un être aimant omniscient sera ébranlée mais surtout, surtout..les parents mentent… ils ne disent pas la vérité, ils ne sont plus les garants absolus de la vérité et de la réalité.

Quel choc ! Eux qui demandent d’être sage, de ne pas mentir..mentent !

A qui se fier alors ? Ils sont faillibles, défaillants… la petite enfance est bien partie avec le Père Noël, elle ne reviendra plus … on trouvera dans la vie des grands quelques restes du Père Noël dans l’espérance d’un monde meilleur, dans la construction d’une Utopie..

Ne croyons plus au Père Noël mais conservons cette part de notre enfance qui nous permet de croire en l’incroyable…

Nous vous souhaitons à tous une bonne fin d’année !

Béatrice Dulck

Mots clés :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *