Un Psy dans la ville
Unpsydanslaville

Non classé



Chères lectrices, chers lecteurs, unpsydanslaville fait une pause estivale.

C’est l’occasion de vous renouveler nos remerciements pour votre fidèle lecture. Les échos que vous faites à nos articles nous encouragent à poursuivre le projet d’écriture de la psychanalyse que constitue ce blog.

Vous avez sans doute constaté que nous avions procédé à une refonte complète du site. Celui-ci avait en effet perdu tous ses référencements sur l’incontournable moteur de recherche que nous ne nommerons pas. Nous ne sommes pas allées jusqu’à imaginer que le caractère subversif de la psychanalyse avait engendré son inscription sur liste noire. Il parait que quelques défauts d’architecture et phénomènes de redondance aient été considérés par cet incontournable moteur de recherche comme des manoeuvres pour le tromper. Et il nous a banni de ses bonnes pages !

Tout est arrangé, unpsydanslaville possède désormais une nouvelle architecture qui a les faveurs de l’incontournable moteur de recherche que nous ne nommons pas.

Alors n’hésitez pas, vous qui en appréciez la lecture, à partager cette adresse auprès de votre entourage.

Nous vous souhaitons un bel été.

 

Chère lectrice, cher lecteur,

Unpsydanslaville s’apprête à traverser son troisième été, et comme les années précédentes, nous suspendons la publication de nos articles jusqu’au mois de septembre. Après un plus de deux ans d’existence, ce blog a déjà réuni une cinquantaine de textes, le début d’une certaine maturité…

Notre souhait est de poursuivre cette tentative d’approcher une écriture de la psychanalyse débarrassée d’un jargon élitiste. Pouvoir tout simplement dire dans la langue du quotidien combien les découvertes freudiennes éclairent la perception de notre société contemporaine. Cette conviction nous souhaitons la faire vivre et la partager, dans une époque où la langue court le risque d’un appauvrissement et d’une perte de sens.

De cela ce blog veut être le relais et nous comptons sur vous, chers lectrices et lecteurs, pour le diffuser et le transmettre, mais aussi pour réagir à nos articles, nous faire part de vos irritations comme de vos enthousiasmes.

La psychanalyse, à sa naissance, s’est inscrite dans un mouvement sociétal et s’est trouvée portée par les hommes et les femmes de son temps. Aujourd’hui aussi elle se doit de vivre avec son temps. Et c’est à nous de saisir, à travers les expressions et les modalités de la société contemporaine, la dimension politique que la psychanalyse détient.

Mais en attendant, une pause est nécessaire et nous vous souhaitons à tous un bel été.

Unpsydanslaville

Eté – photo MPSD