Un Psy dans la ville
Unpsydanslaville

Humaine Psychanalyse

Il y a presque un siècle (en 1926) Freud publiait un petit livre pour défendre la pratique thérapeutique dont il était l’inventeur. A relire aujourd’hui « La question de l’analyse profane » on en mesure toute la fraicheur, la pertinence et l’actualité. Ecrit parce qu’un de ses condisciples se voyait menacé de poursuites pour exercice illégal de la médecine, le livre apparaît comme un argumentaire précis et concis de la psychanalyse. On y revisite l’essentiel des concepts freudiens, petite mise au point efficace pour les néophytes et les autres…

unknownCertes, la psychanalyse est une thérapeutique, mais pour autant doit-elle être mise au même rang que les antidépresseurs et les neuroleptiques, les méthodes de rééducation cognitive, ou les reprogrammations neurologiques ? Car la psychanalyse est bien autre chose qu’un soin, elle a à voir avec la vie, l’existence humaine dans son ensemble, pas seulement celle du corps.

Aussi son exercice peut-il à juste titre être librement accessible, et non réservé à l’usage des seuls médecins, comme le revendiquaient certains gardiens de l’ordre établi.

Mais la psychanalyse garde-t-elle aujourd’hui de son impertinence, ou bien s’est-elle rangée des voitures, ravalée au rang d’un simple acte de soin psychologique ?

Ce que nous rappelle Freud dans cet ouvrage, ce sont les fondements mêmes sur lesquels repose son invention, à savoir le postulat de l’existence d’un inconscient humain que la psychanalyse est la seule méthode thérapeutique à prétendre explorer. Pénétrer l’âme humaine pour y comprendre quelque chose, n’y a-t-il pas là une préoccupation vieille comme le monde ? Par la voie des rêves, des lapsus, des actes manqués et autres mots d’esprit, la psychanalyse se fraye un accès jusque dans l’espace de l’inconscient.

L’essentiel pour exercer la psychanalyse est de comprendre le fonctionnement de l’appareil psychique dont la pièce maîtresse est incontestablement l’inconscient. Puis apprendre à écouter et entendre les formations de cet inconscient. Cela se passe d’humain à humain.

A l’heure où certains semblent croire que dans un avenir pas si lointain toutes les molécules seront découvertes et inventées qui soigneront tous les maux de l’âme, il nous paraît primordial de préciser que la psychanalyse est une aventure humaine, qui s’invente au fur et à mesure que l’humanité traverse le temps. C’est bien déjà ce que soulignait Freud en 1926. La psychanalyse est un mouvement qui se cherche et se renouvelle sans relâche.

Comme la vie

En ce sens elle est totalement humaine.

Marie-pierre Sicard Devillard

Mots clés : , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *