Narcisse

Narcisse : jolie fleur de Printemps et mythe illustrant les errances du Narcissisme.

Le Docteur John D. Gardner, professeur de psychiatrie à l’Université John Hopkins, a lancé une pétition destinée aux professionnels de santé, visant la destitution de Donald Trump en raison de son état mental. Elle a aujourd’hui recueilli plus de 22000 signatures.

Le professeur John D. Gardner estime que Donald Trump souffre d’un trouble narcissique « malfaisant » caractérisé par un trouble de la personnalité antisocial et un caractère paranoïaque, syndrome décrit pour la première fois par Erich Fromm pour expliquer la psychologie d’Hitler. Il parlait alors d’ « agressivité maligne ». Trois professeurs de psychiatrie avaient déjà demandé à B.Obama de faire subir à Donald Trump une expertise psychiatrique fin 2016.

L’avènement de Donald Trump au sommet de l’Etat d’une des plus grandes puissances mondiales effraie par son impulsivité, son absence de limites dans l’expression et l’action.

Le docteur John D. Gardner pose un diagnostic. Chaque professionnel de la santé mentale peut bien s’exercer à décrypter au travers de ce qu’il voit où se situe Donald Trump : a-t-il perdu le contact avec la réalité (alternatives facts), est-il borderline (questions de frontières justement), est-il sujet à un trouble narcissique? (suite…)

Penser, Dire, Ecrire.

Pour qu’un texte soit lu, il se doit d’être lisible, cela les auteurs le savent. Dans un blog « joyeusement propulsé par wordpress » -pour pasticher la formule consacrée- un article doit répondre à des critères de lisibilité ; et ces critères sont fixés par les algorithmes du logiciel et du réseau. La lisibilité n’est plus seulement une affaire d’écriture et d’auteur, mais une affaire de marketing, de business et de lois informatiques.

penser

Rodin, le penseur – Musée Rodin

Ce diktat de l’un des géants de l’internet nous interroge : nos écrits, nos textes, devraient donc être conçus dans une logique de consommation au même titre qu’une machine à laver, une croisière sous les tropiques ou un placement bancaire ! Ils devraient être écrits selon une langue calibrée et formatée, une langue qui uniformise et qui perd ses nuances.

Déjà le plus grand de l’internet impose sa langue, à partir d’un anglais réduit à un nombre compté de mots, d’expressions et de formules, duquel nuances et subtilités sont exclues, une langue qui serait universellement comprise.

(suite…)

Interdire

En décembre 2016, l’actualité législative française a été marquée par un étrange débat: une résolution visant à interdire la psychanalyse dans le soin des enfants autistes était soumise à l’Assemblée Nationale.

Paula Modersohn-Becker, Mädchenbildnis, 1905

Paula Modersohn-Becker, Mädchenbildnis, 1905

L’autisme est une pathologie extrêmement complexe qui prend autant de formes différentes que de personnes atteintes, et le handicap qui y est souvent associé en dépend.  Ce qui caractérise toujours  la personne autiste ou « avec autisme » est un trouble de la présence et de la relation: elle ne parvient pas à s’identifier à l’autre ni à se voir dans la relation avec les autres. Les degrés de ce trouble varient et l’interaction avec une personne autiste est plus ou moins possible, mais toujours étrange.

Depuis plusieurs décennies, les recherches tant sur la compréhension des origines de l’autisme que sur les modes de soin et d’accompagnement se multiplient et se complètent. L’incompréhension qui demeure nécessite la plus grande humilité, et à complexité de pathologie doit répondre souplesse et complexité de soin. Le pronostic dans la prise en charge des personnes avec (suite…)